dimanche 14 juin 2009

Deux journées en Touraine pour ce meeting, le samedi pour une magnifique journée spotter organisée de main de maître par l'ami Jethunter et un dimanche un peut plus pluvieux mais au final un meeting bien agréable, l'occasion de retrouver Ninja, les Coton Mile, les Tators Alphajet, les Dorés et quelques zamis venus de tous les horizons.

lundi 8 juin 2009


Untitled from Herve on Vimeo.

La vidéo est téléchargeable dans un format de meilleure qualité à l'adresse suivante : http://airvpictures.free.fr//KAWAplayer_v1/volpaf.mp4 (900 Mo, prévoir du temps...)


Il y a quelques mois, « Ponpon » m’annonce que je ferais le retour du meeting de Cazaux en place arrière de notre L39, je ne sais quoi dire à part « Merci »…

Jeudi 4 juin nous organisons la mise en place du L39 des Ailes de Pégase sur la BA120, au volant de l’échelon roulant (le monospace du Président » remplis jusqu’au plafond de matériels divers) j’arrive sur la Base Aérienne de Cazaux juste à temps pour assister à l’arrivé de « Ponpon » et « Xav » à bord de l’Albatross escorté par les 4 mirage 2000 des « Cotton Mike », Une formation en vé avec notre L39 en position de leader, « Perrax » et « Remy » à gauche, « Kapo » et « Peyo » à droite, une fois posé mes deux compagnons nous raconte leur vol en formation avec une joie non dissimulée.

Vendredi soir lors du pot des équipage, « Ponpon » viens me voir avec un sourire qui cache quelque chose, « Trouve une église pour aller faire bruler un cierge, lundi si tout va bien tu rentre avec la PAF » me dit-il, je n’en crois tout simplement pas mes oreilles, je dois vivre un rêve éveillé, ce n’est tout simplement pas possible, à part quelques stars et quelques ministres personne n’a jamais volé avec la PAF…

Samedi après-midi, avant première du cadeaux, nous sommes quelqu’un un à pouvoir assister un briefing des hommes et femmes en bleu avant leur présentation au public, un grand moment, une véritable messe, la concentration est maximale, pendant que dehors « Rut » déchire le ciel des rugissement des deux M88 de son Rafale, il semble qu’une bombe pourrait exploser au milieu de la salle, cela ne suffirait pas pour déconcentrer les huit pilotes de la prestigieuse patrouille.

Le dimanche passe avec une météo un peu plus clémente qui nous laisse espérer un ciel convenable pour le lendemain.

Nous arrivons donc lundi matin à 8h00 sur le tarmac de la BA120, les alphajet de la Patrouille de France font toujours face à notre L39, rapidement nous débâchons la machine et la préparons pour la tracter aux coté de la linge de gadget tricolores. Une fois en place, nous procédons avec Lolo aux pleins des réservoirs et la visite prévol pendant que Michel briefe le vol avec la PAF .

9h30 il est grand temps de s’équiper et de s’installer à bord pour la mise en route, après une petite frayeur avec la radio tout rentre dans l’ordre, le réacteur laisse entendre son sifflement . Pendant que les pilotes et mécanos de la PAF s’installent, « Rut » et « Guy » nous passent devant avec leur Rafale, ils partent se mettre en place pour le salon du Bourget. Finalement à 10h00 nous entendons à la radio « Soubi » annoncer la PAF au roulage avec 10 appareils, 9 alphajet et un L39, nous sommes totalement intégrés au dispositif, petit frisson d’émotion et en bout de ligne nous voyons l’appareil de « Soubi » pointer le bout du nez et remonter toute la ligne, les neuf avions de la PAF nous passerons devant et nous viendrons nous caller au roulage derrière «Tonio »

Long roulage sur les taxiways de Cazaux pur arriver au point d’attente de la « 24 » après les essais moteur la PAF se place sur la piste pour un décollage en deux box de 4 suivi de « Tonio » qui embarque en place arrière « Papyricard » qui prendra de magnifique clichés au dessus de bassin d’Arcachon. La PAF décolle et se rassemble pour un tour, et nous décollons au moment ou ils passent saluer la BA120 en formation diamant accompagné des fumigènes. Nous sommes à quelques nautiques derrière eux et suivons leurs fumigènes jusqu’à la dune du Pyla. Un virage au dessus du banc d’Arguin et nous les retrouvons sur notre droite pour les rassembler sous la direction de « Tonio » qui guide Michel dans sont approche dans les 6 heures de « Gini ». Un pur moment d’émotion que de se retrouver encadrés par 8 alphajet bleu blanc rouge au dessus de sa région, un moment que je n’aurais jamais pu imaginé même dans mes rêves les plus fous, des frissons de bonheur qui me parcourent le dos, et une expression qui revient sans cesse dans ma bouche « oh put… », en pendant ce temps Michel sifflote dans l’intercom ajoute un peu plus de surréalisme à la scène. En formation de grande flèche, nous sommes deuxième charognard à 2 mètres de « Gini », « Soubi » annonce « fumigènes » et de chaque cotés de nous les 3 alphajet de droite fument bleu et les 3 alphajet de gauche fument rouge, nous nous avançons ainsi au dessus du bassin passons face à Arcachon, après cela tout va très vite, fumigènes coupés » nous arrivons sur Gujan-Mestras et nous séparons, la PAF continue tout droit direction Salon de Provence, et nous obliquons par la gauche pour remonter jusqu’à Lacanau et intégrer Bordeaux par le nord.

A 10h25 après une courte finale nous touchons des roues notre terrain de Mérignac et regagnons rapidement sous quelques goutes de pluies notre hangar ou nous attends Xavier et deux « curieux » en la personne de mes parents. Ouverture des verrières, Xavier sécurise les sièges éjectables et nous pouvons descendre pour une accolade amicale avec Michel. On l’a fait, on à volé avec la Patrouille de France !!!

Merci pour ce merveilleux cadeaux qui ne s’effacera jamais de ma mémoire, merci aux Ailes de Pégase « Ponpon », « Michel », « Xav », « Lolo », « Lolotte », « Zinus », « Karlus », « Remax » et merci à la Patrouille de France, « Soubi », « Gini », « Pilou », « Georgio », « Ludo », « Wilo », « Paco », « Tonio », « Bret », « Papyricard » et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Hervé

dimanche 7 juin 2009

Cazaux airshow

Première participation à un meeting aérien pour les ailes de Pégase, cela ne laissait pas trop de temps pour les photos. Un assistante de choc et les appareil qui s'échanges, voilà que je ne sais plus "qui" à photographié "quoi"; voici donc une série de photo du meeting de Cazaux en équipe avec Céline.
Des retrouvailles fabuleuse avec les amis et en apothéose un merveilleux vol retour, mais c'est une autre histoire.

 

blogger templates | Make Money Online